Le musée de la Californie

Le musée de la Californie à Oakland est un gros bloc de béton, mais il présente de façon ludique l’histoire de la Californie, des premiers habitants jusqu’à nos jours, en passant par la ruée vers l’or, Hollywood ou les mouvements de contestation des années 70, ainsi qu’une belle collection d’art moderne, dont les photographies de Dorothea Lange – le musée possède la plupart de ses archives – surtout connue pour ses portraits en noir et blanc des pauvres dans les années 30 et 40 aux Etats-Unis. Celui-ci est sans doute le plus connu (Migrant Mother, 1936).

En plus des collections permanentes, deux expositions temporaires : une qui fait écho au travail de Dorothea Lange, intitulée Valley of Shadows and Dreams (la vallée des ombres et des rêves), par Ken et Mélanie Light qui ont photographié les ouvriers pauvres des exploitations agricoles et les paysages dégradés de la Central Valley entre 2008 et 2010, et une autre exposition consacrée à l’année 1968, dans tous ses aspects : politique, culture, société…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s