Cloud Atlas

J’ai expérimenté une nouvelle salle de cinéma : le Century Theatre, sur Market Street à San Francisco, dans la grande galerie commerciale Westfield. Le film de ce soir, tout juste sorti, est un film ambitieux, qui a coûté cher et qui est adapté d’un roman de David Mitchell, Cloud Atlas. 6 histoires à différentes périodes – une bateau dans le Pacifique au 19ème siècle jusqu’à une terre post-apocalyptique, en passant par une conspiration nucléaire dans les années 1970, un éditeur qui se retrouve enfermé dans une maison de retraite de nos jours, un jeune compositeur gay dans l’Angleterre des années 30, et un Séoul submergé par les eaux en 2144. Beaucoup d’effets spéciaux, de maquillage et de costumes – les rôles dans toutes les histoires sont tenues par les mêmes comédiens grimé – mais à part ça… 2h30 de film qui frise parfois le ridicule et des narrations inégales, et surtout un film qui ne va pas jusqu’au bout de ses ambitions !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s