Un an dans la Taïga

7 mars - Happy People 2J’ai été dans une salle de cinéma minuscule – 30 places environ – dans le petit cinéma de l’Opera Plaza, les deux autres salles sont plus grande – mais c’est étrange comme sensation, on a l’impression d’arriver chez quelqu’un ! J’y ai vu un documentaire de Werner Herzog et de Dmitry Vyasukov qui date de 2010 mais qui à priori ne sort que maintenant aux Etats-Unis : Happy People, One Year in the Taiga, après avoir tourné dans de nombreux festivals. 7 mars - Happy PeoplePendant un an, les réalisateurs ont suivi les trappeurs du village de Bakhta, en Sibérie, au rythme des saisons, et leur solitude lorsqu’ils partent les mois d’hiver seuls avec leurs chiens rejoindre leurs cabanes de trappeur. Le héros de Into the Wild fait vraiment pâle figure à côté de ces hommes qui savent quel est leur but dans la vie et qui vivent et préparent minutieusement leurs longs mois de solitude…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s