[vegan] Falafels

2019 05 22 Falafel Les Marottes de Marie 2J’adore les pois chiches, j’en ai toujours sous la main et je pourrai me nourrir de houmous maison… mais cette fois, je teste les falafels, ces petites galettes de pois chiches et d’herbes fraîches qui me font de l’oeil dans les restaurants du Moyen-Orient. J’ai fait plusieurs essais, lu plusieurs recettes, cherché de l’inspiration en particulier dans le livre Jerusalem de Yotam Ottolenghi et Sami Tamimi mais surtout, je cherchai à ne pas les faire frire complètement ni à ce qu’ils soient trop secs. Voilà le résultat, avec une sauce yaourt de soja-tahini et une salade concombre-tomates-oignons-roquette, le tout attendant d’être enveloppé et mangé !

2019 05 22 Falafel Les Marottes de Marie 3

[vegan] Falafels

pour une douzaine de falafels – préparation : 20 minutes (repos 1h minimum) et cuisson : 10 minutes.

  • 200g de pois chiches ayant trempé toute une nuit
  • 1/2 bouquet de persil plat
  • 1/2 bouquet de coriandre fraîche
  • 2 petits oignons nouveaux
  • 2 gousses d’ail
  • 1 cuillère à café de graines de cumin
  • 1 cuillère à soupe de farine
  • 2 cuillères à soupe d’eau
  • sel, poivre, huile d’olive
  • 3 cuillères à soupe de yaourt de soja.
  • 1 cuillère à soupe de tahini
  • En garniture : des galettes type tortilla ou pain pita, des tomates, du concombre, de la salade verte, des oignons nouveaux…

Dans un robot mixeur, mettre les pois chiche, la coriandre, l’ail, les oignons, le persil plat et les graines de cumin (au besoin, procéder par moitié ou tiers des ingrédients). Mixer pour obtenir un mélange encore granuleux. Dans un saladier, verser le mélange, ajouter la farine, l’eau, et poivrer et saler généreusement. Bien mélanger, et mettre au frais au moins 1 h.

Pour la sauce, mélanger le yaourt et le tahini jusqu’à obtenir un mélange homogène. Réserver au frais.

Sortir le saladier du réfrigérateur. Préparer des petites boules de la taille d’une grosse noix et les applatir un peu. Faire chauffer de l’huile d’olive dans une poêle, et faire cuire les falafels 6-7 minutes de chaque côté à feu moyen.

Servir avec la sauce au yaourt et des crudités dans un pain pita ou un wrap.

L’automne et un « buddha bowl »

2015-11-1 Savennières-29C’est l’automne, et c’est ma saison préférée : les couleurs sont magnifiques, la lumière se tamise doucement, on commence à s’enrouler dans des vêtements chauds et à se promener avec une tasse de thé bien chaude à la main… Se promener de bon matin dans la campagne permet de se ressourcer – pour ceux et celles qui n’en sont pas convaincus, lisez l’article de Natacha d’Echos Verts – et de regarder la nature avec un oeil attentif… J’ai la chance d’habiter dans une région où les vignes se parent d’une multitude de couleurs flamboyantes entre le printemps et l’hiver, et s’y promener le matin tôt, dans le silence de la nature, permet de faire le plein d’air pur et frais.

Et même si la nature se met doucement au repos, il suffit de bien regarder pour y trouver une feuille, une fleur, une herbe qui enchante le regard…

Et après cette promenade matinale, je vous propose un plat nourrissant pour le corps et l’esprit, quelque chose qui me rappelle mes années californiennes chaque fois que j’en prépare un : un « buddha bowl », qui peut avoir plusieurs noms, dont « rainbow bowl ». Sur une base de légumineuses ou de céréales ou un mélange des deux, on y ajoute des légumes et une sauce de façon à avoir un plat complet, équilibré, et qui plaira autant aux yeux qu’aux papilles ! Pour ce midi, sur une base de pois chiches, j’ai fait cuire au four du broccoli, de la courge butternut, des oignons rouges et des tomates, les dernières de la saison. Pour la sauce, du tahini, de l’huile d’olive, du jus de citron, de sirop d’érable et une pointe de piment, le tout saupoudré d’un mélange de petites graines grillées à sec à la poêle (tournesol, pavot, sésame, lin et chanvre). A savourer avec les yeux avant de prendre le temps de le savourer tout court !

2015-10-31-2