Citrons confits au sel

2020 04 07 citrons confits au sel - vegan - Les marottes de marie-1

J’aime beaucoup les produits qui prennent du temps à se faire – sans en faire beaucoup évidemment. Dans le dernier numéro d’Esprit Veggie, il y avait une recette de citrons confits au sel, et dès que j’ai acheté ce magazine, je m’y suis attelée – il faut un peu de temps avant de pouvoir en profiter, environ 3 semaines. J’ai ouvert le bocal aujourd’hui, et un délicieux parfum en est sorti – je ne résiste pas à l’appel du citron ! D’ailleurs la prochaine étape sera de faire des tagliatelles (maison bien sûr) à la crème de citron confit.

Citrons confits au sel (Recette Esprit Veggie n˙12)

pour un bocal de 750ml : 3 citrons biologiques, 250g de gros sel de mer non traité.

Bien laver les citrons, il ne doit y avoir aucun résidu. Les fendre en 4 dans la longueur sans aller jusqu’au bout. Mettre 1 à 2 cuillères à soupe de sel dans les fentes, et les mettre dans un bocal fente en haut. Fermer et laisser 5 à 7 jours environ. Au bout de ce temps, verser de l’eau bouillante et recouvrir les citrons. Fermer, ranger à l’abri de la chaleur et de la lumière pour 3 semaines minimum. Une fois le bocal ouvert, les citrons peuvent se conserver jusqu’à un mois au réfrigérateur.

[vegan] Malloreddus

2020 04 06 malloreddus - vegan - Les marottes de marie-3

Une de mes bonnes résolutions de début d’année était de faire plus souvent des pâtes fraîches maison, et avec le confinement, j’ai un petit peu plus de temps devant moi, même si j’ai quand même pas mal de travail… mais le rythme est quand même moins rapide. Cette fois, des malloreddus, de petites pâtes faites entièrement à la main, et seulement à la semoule de blé dur. Elles viennent de Sardaigne et ont aussi comme autre nom gnochetti sardi, car leur forme ressemble à des petits gnocchis (ou des petits vers, surtout avec la sauce tomate !). Le tout demande un peu de travail, et serait sans doute un peu plus joli avec une planche à gnocchi (petit investissement quand le confinement sera terminé) qu’avec la fourchette, mais je ne connaissais pas et c’est une belle découverte, même si la sauce utilsée (coulis de tomates, herbes de Provence et petits pois) n’est sans doute pas traditionnelle.

2020 04 06 malloreddus - vegan - Les marottes de marie-1

[vegan] Malloreddus

pour 2 personnes – Préparation : 1h (dont 30 minutes de repos) – Cuisson : 3 minutes
  • 250g de semoule de blé dur
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 25 cl d’eau tiède (plus ou moins)

Mettre la semoule dans un saladier et creuser un puits. Ajouter le sel et l’eau doucement. Mélanger et ajouter le reste de l’eau progressivement pour former une pâte.

Déposer sur un plan de travail fariné, pétrir pendant 10 minutes jusqu’à ce que la pâte soit lisse. Laisser reposer 30 minutes.

Faire un boudin avec la pâte. Découper des petits morceaux qui ressembleraient à de petits oreillers, puis écraser avec une fourchette ou les rouler sur une planche à gnocchi.

Une fois toutes les pâtes formées, laisser reposer 15-20 minutes. Faire bouillir une grande quantité d’eau salée, et faire cuire les malloreddus 3 minutes. Egoutter et servir avec la sauce de son choix !

2020 04 06 malloreddus - vegan - Les marottes de marie-5

[vegan] Soda bread – pain au bicarbonate de soude irlandais

2020 04 04 Soda Bread-1

Petit essai rapide de soda bread, ce pain irlandais sans pétrissage ni levure… prêt en un rien de temps grâce à l’action du bicarbonate de soude et vinaigre de cidre.

[vegan] Soda bread

préparation : 10 minutes – Cuisson : 20 minutes
  • 150g de farine blanche
  • 150g de farine complète
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 1 cuillère à café de bicarbonate alimentaire
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre (ou de jus de citron)
  • 50g de flocons d’avoine + un peu plus pour le dessus
  • 30cl de lait végétal

Préchauffer le four à 200˙C.

Mélanger tous les ingrédients secs, puis ajouter le lait et le vinaigre de cidre. Bien mélanger et former une boule.

Déposer la boule sur une plaque. Parsemer de quelques flocons d’avoine et faire une croix avec un couteau. Enfourner pour 20 minutes.

Laisser refroidir avant de découper.

[vegan] Brioches chinoises (Sheng Jian Bao)

2020 03 29 Brioches chinoises Les Marottes de Marie-4

J’ai regardé toute la première saison de la série Street Food sur Netflix, sur la cuisine de rue dans différents pays d’Asie, les traditions qui sont en train de se perdre, et je dois dire que j’eu envie d’un petit parfum d’Asie pour le déjeuner. D’où ces brioches chinoises – ce n’est pas un dessert, loin de là – qui existent en version vapeur seulement (banh bao), et cette version à la poêle où le fond de la brioche (sheng jian bao) est doré dans l’huile. On peut mettre dedans ce qu’on veut, je dois aussi encore améliorer le pliage, et c’est plus joli à la farine blanche, mais vu que je n’ai que de la farine complète biologique, la couleur est plus foncée… mais cela reste délicieux !

2020 03 29 Brioches chinoises Les Marottes de Marie-1

[vegan] Brioches chinoises (Sheng Jian Bao)

Préparation et cuisson : 1h – Repos : 1h – pour environ 16 petites brioches
  • 230g de farine
  • 30g de sucre
  • 1 cuillère à soupe de levure de boulanger déshydratée
  • 1g de sel
  • 16 cl d’eau ou de lait végétal tiède
  • 3 cuillères à soupe d’huile
  • 30g de protéines de soja texturées
  • 30g de petits pois cuits et égouttés
  • 1 petite carotte râpée
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 1 cuillère à soupe de sauce tamari
  • 1 cuillère à café de gingembre moulu
  • 1 cuillère à café de coriandre moulue
  • Quelques brins de ciboulette, de la sauce tamari et des graines de sésame pour servir

Mettre les protéines de soja dans un bol d’eau avec 1 cuillère à soupe de tamari et recouvrir d’eau.

Dans un petit bol, mettre l’eau ou le lait végétal tièdes avec la levure déshydratée.

Dans un saladier ou le bol d’un robot pâtissier, mettre la farine, le sucre et le sel. Mélanger. Ajouter peu à peu le mélange eau/lait+levure et 1 cuillère d’huile. La pâte doit former une boule, au besoin ajouter un peu d’eau.

Sur un plan de travail, déposer la boule de pâte. Pétrir pendant 5 minutes et laisser reposer sous un linge pendant 1h.

Emincer l’ail et l’oignon. Dans une poêle, faire chauffer 1 cuillère à soupe d’huile. Ajouter les épices, l’ail, l’oignon. Laisser cuire quelques minutes à feu doux. Ajouter les protéines de soja texturées égouttées et recouvrir d’eau. Cuire pendant 10 minutes, ou selon la taille des protéines de soja. Passer le tout au mixeur, puis mélanger avec les carottes et les petits pois sans les écraser. Réserver.

Lorsque la pâte est prête, la rouler en boudin, et séparer en 16 morceaux égaux. En faire des boules, puis les étaler d’abord à la main puis au rouleau pour avoir des disques de pâte. Déposer l’équivalent d’une cuillère à soupe de garniture, et fermer en faisant des plis (il y a plein de tutoriels sur You Tube, mais il faut une certaine pratique !).

Dans une poêle, faire chauffer 1 cuillère d’huile. Mettre les brioches en les espaçant bien, et faire dorer le fond à feu vif. Ajouter 12 cl d’eau, couvrir et laisser cuire jusqu’à évaporation de l’eau (vérifier que le fond ne brûle pas).

Servir avec de la sauce tamari, de la ciboulette émincée et des graines de sésame toastées.

[vegan] Muffins salés aux olives et tomates séchées

2020 03 27 Muffins vegan olives Les Marottes de Marie-2

Confinement jour 11 : j’ai fini un puzzle de 2000 pièces, envoyé du travail à mes élèves, et fait un test de muffins salés aux olives, tomates séchées et pois chiches. Le résultat est là : des muffins légers, très peu gras, que j’aurais pu faire un peu plus gros car la pâte ne monte pas beaucoup dans les moules… Je vais aller courir pour éliminer tout ça (en faisant plusieurs fois le tour du pâté de maison) !

[vegan] Muffins salés aux pois chiches, tomates séchées et olives.

Préparation : 10 minutes  – Cuisson : 20 minutes – pour 6-8 muffins environ
  • 100g de pois chiches cuits égouttés et écrasés en purée
  • 1 cuillère à soupe de graines de chia
  • 16 cl de lait de soja (ou autre lait végétal)
  • 3 morceaux de tomates séchées à l’huile
  • 8 olives
  • 100g de farine de pois chiches
  • 25g de farine
  • 1 cuillère à café de poudre à lever
  • Oignons secs en semoule (en option)

Allumer le four à 180˙C.

Dans un saladier, mélanger les pois chiches écrasés avec le lait de soja et les graines de chia – au besoin, passer au mixeur.

Ajouter les farines, puis la poudre à lever. Bien mélanger.

Découper les olives en rondelles et les tomates en petits morceaux, les ajouter à la pâte.

Huiler et fariner des moules à muffins – ou utiliser des moules en silicone – et les remplir de pâte jusqu’aux trois-quarts. Saupoudrer d’oignons secs en semoule pour décorer.

Enfourner pour 20 minutes.

Laisser refroidir et servir avec un coulis de tomates par exemple…

Houmous

2020 03 25 houmous les marottes de marie

Du houmous maison… je le fais depuis des années, et je dois dire que je supporte mal le houmous industriel lorsqu’il m’est présenté tellement le goût est différent. J’aime le houmous qui ne dégouline pas, qui soit un peu compact, avec un bon goût de pois chiches et de tahin (purée de sésame), et une pointe de piment. Ce qui ne m’empêche pas parfois d’y ajouter des tomates séchées ou de la patate douce, mais je reviens toujours au basique. Je le fais maintenant à la louche, et j’ajuste au goût. Parfois je mets du citron, parfois pas, mais la recette est toujours pois chiches, tahin, ail, huile d’olive, sel et poivre.

Houmous maison

Dans le bol d’un robot, mettre 250g de pois chiches cuits égouttés avec deux cuillères à soupe bombées de tahin. Ajouter deux gousses d’ail, 2 cuillères à soupe d’huile d’olive, le jus d’un 1/2 citron, saler et poivrer – bien saler car les pois chiches sont très doux. Mixer pour obtenir une pâte épaisse. Goûter pour rectifier l’assaisonnement, et ajouter une pointe de piment si besoin. Sevir bien frais avec du pain frais.

 

[vegan] Bolognaise de lentilles

2020 03 21 Bolognaise de lentilles vegan les marottes de marie

Vu le confinement, je retourne dans ma cuisine et sur ce blog, et avec mes 2kg de lentilles en stock, c’est à nouveau une recette à base de lentilles que je vous propose. Plus exactement, une bolognaise de lentilles avec des pâtes faites maison, avec tout plein de légumes et une pointe de piment. J’ai aussi commencé un puzzle de 2000 pièces, une vue du Mont Fuji au printemps, histoire de se dépayser un peu – et la série Street Food sur Netflix me fait aussi voyager. Je suis toujours la même recette de pâtes fraîches avec de l’aquafaba.

2020 03 21 Spaghettis maison vegan Les marottes de marie

[vegan] Bolognaise de lentilles

Préparation : 10 minutes (sans les pâtes) – Cuisson : 20 minutes – Pour 2-3 personnes.
  • 100g de pâtes fraîches (maison ou non) ou plus selon les appétits.
  • 2 gousses d’ail
  • 1 oignon
  • 2 petites carottes ou une grosse
  • 4 champignons de Paris
  • 1 bonne poignée de feuilles de chou kale
  • 100g de lentilles cuites égouttées
  • 1 petite boîte de tomates concassées ou 200g de purée de tomate
  • 1 pincée de piment de Cayenne (en option)
  • Sel, poivre, huile d’olive, herbes de Provence

Dans une poêle, faire chauffer l’huile d’olive. Peler et émincer les oignons, l’ail, les carottes et les champignons en petits morceaux, ajouter à l’huile d’olive, et laisser rôtir doucement pendant une dizaine de minutes, en mélangeant régulièrement pour ne pas que le tout accroche. Ajouter ensuite les tomates, les lentilles, le chou kale coupé en petits morceaux, une cuillère à soupe d’herbes de Provence, le piment, saler, poivrer, et laisser mijoter doucement une dizaine de minutes.

Faire chauffer une grande quantité d’eau salée. Lorsque l’eau est bouillante, cuire les pâtes selon ce que vous disent les instructions ou 3-4 minutes pour des pâtes fraîches. Bien égoutter.

Servir aussitôt bien chaud avec un peu de parmesan végétal.

Bon appétit !

[vegan] Salade lentilles agrumes et tartare d’algues

2020 03 19 Salade lentilles agrumes les marottes de marie vegan

Voilà, le confinement a débuté depuis quelques jours, donc télétravail… enfin je dois dire que faire classe à distance avec des élèves de CP, ce n’est pas facile ! Et je dois dire que j’apprécie fortement le balcon, j’ai ressorti ma table et chaises de jardin. Par contre, ne pas perdre les bonnes habitudes alimentaires, et continuer à faire du sport – aller courir tous les jours même si ce n’est que 30 minutes, et du yoga tous les matins (grâce aux vidéos sur internet, celles-ci sont super – en anglais par contre – et je suis déjà au jour 11 parce que j’avais pris de l’avance !). Sans oublier la gym suédoise qui met des vidéos de cours compacts sur Instagram ou Facebook live… Et vu que j’ai 2 kg de lentilles en réserve depuis un certain temps, autant les utiliser ! Je crois que ce sera une bonne occasion pour vider les placards.

Rien de très compliqué pour la salade : des lentilles cuites, une orange, du persil frais (de mes jardinières), un peu de fenouil en pickles, quelques noix et graines, une sauce huile d’olive et vinaigre de cidre, et le tour est joué.

Tartare d’algues

  • 20g d’algues mélangées déshydratées type salade du pêcheur.
  • 10g de graines de moutarde noire
  • 1 cuillère à soupe de câpres
  • 1/2 jus de citron
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre ou de noix.

Faire tremper 10g de graines de moutarde noires dans 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre ou de noix pendant une nuit.

Le jour-même, réhydrater 20g d’algues dans de l’eau pendant 20 minutes, puis bien égoutter. Dans un mixeur, mettre les algues, les graines de moutarde, 2 cuillères à soupe d’huile d’olive, une cuillère à soupe de câpres, 1/2 jus de citron, et bien mixer.

Servir bien frais.

Respire

Prenez soin de vous !

[vegan] Raviolis maison butternut et champignons à la sauge

2020 02 12 ravilis champignons-1

J’ai l’impression de sortir d’une longue période d’hibernation, remplie de travail, de petits soucis en tout genre et de pluie à longueur de journée ! Enfin un peu de soleil, et une de mes résolutions de début d’année : faire des pâtes fraîches régulièrement. Me voilà donc de bon matin en train de préparer la pâte, rôtir la butternut, nettoyer les champignons pour arriver à un délicieux résultat : des raviolis maison, avec de la butternut rôtie à l’intérieur, des champignons à la sauge et de l’ail. Pas besoin de sauce ou d’autre chose, juste un filet d’huile d’olive pour un délicieux repas.

2020 02 12 raviolis champignons-2

La recette de la pâte vient du livre de Sébastien Kardinal et Laura Veganpower, Aquafaba, les raviolis sont fourrés avec de la butternut en morceaux rôtie au four, et cuits 3 minutes à l’eau salée bouillante. Les champignons sont poêlés avec de la sauge, de l’ail et de l’huile d’olive. Rien de tel pour se redonner un bon coup de fouet ! Et en prime, un clin d’oeil au printemps attendu avec impatience : de jolies jacinthes qui fleurissent…

2020 02 12 Jacinthes-1

[vegan] Tartinade miso haricots blancs

2019 10 13 Les Marottes de Marie vegan tartine haricots blancs

Dimanche matin tranquille avec une belle tartine parfaite pour un brunch, entre été et automne : les derniers poivrons et tomates avec une tartinade de haricots blancs au miso sur une tranche de pain bio grillée. Le tout bien sûr accompagné d’un bon livre, en l’occurence Le Musée du silence de Yoko Ogawa. J’aime beaucoup son univers peuplé de personnages étranges et très humains, en quête d’un impossible destin…

2019 10 13 Vegan Les Marottes de Marie tartinade haricots blancs

[vegan] Tartinade haricots blancs au miso

  • 150g de haricots blancs bien cuits
  • 1 cuillère à soupe de miso
  • 1 cuillère à soupe de levure maltée
  • 1 pincée de piment de Cayenne
  • 5 ml d’eau
  • sel, poivre
  • des herbes fraîches pour décorer

Dans un robot mixeur ou un blender, mettre tous les ingrédients sauf les herbes. Mixer pour obtenir une pâte lisse, au besoin ajouter un peu d’eau.

C’est une tartinade qui peut se transformer en sauce pour les pâtes ou les légumes en l’allongeant avec un peu d’eau et d’huile d’olive.

Pour la tartine : faire revenir des oignons, de l’ail et des poivrons. Ajouter des tomates, arroser d’un peu d’huile d’olive. Sur une tranche de pain grillée, étaler la tartinade, recouvrir de légumes et de noix, ainsi que d’herbes fraîches.