[vegan] Une salade de pommes de terre à la danoise

Pour prolonger les vacances, rien de mieux qu’une recette qui rappelle des souvenirs… Après deux semaines au Danemark, j’ai retrouvé mon chez moi, avec une envie de faire quelques recettes locales, glânées ici et là. Je dois dire que la gastronomie locale n’est pas foisonnante, et remplie de poissons marinés ou fumés, de sandwiches au pain noir, et de viennoiseries à la crème, pas beaucoup de vegan dans le traditionnel danois – mais il suffit de revisiter les recettes traditionnelles, comme cette salade de pommes de terre, que l’on trouve partout…

La base est simple : des pommes de terre, des oignons, et des herbes. La sauce traditionnelle se compose d’une sorte de mayonnaise allongée à la crème fraîche avec de l’ail. J’ai donc pris les ingrédients de base : des pommes de terre cuites à la vapeur et coupées en rondelles, des oignons rouges, du persil et de la ciboulette. Pour la sauce vegan : une cuillère à café de moutarde avec deux cuillères à soupe de crème végétale, une gousse d’ail écrasée, du sel, du poivre, une cuillère à café d’huile végétale et le tour est joué ! Arroser d’un peu de jus de citron frais… ou pas. La sauce peut être changée à l’envie : plus ou moins d’ail, de moutarde, de citron, plus ou moins épaisse – on peut y ajouter un peu d’eau…

Et une dernière photo du Danemark… à Ribe, pratiquement à la frontière avec l’Allemagne, et ville la plus ancienne du royaume…

L’automne et un « buddha bowl »

2015-11-1 Savennières-29C’est l’automne, et c’est ma saison préférée : les couleurs sont magnifiques, la lumière se tamise doucement, on commence à s’enrouler dans des vêtements chauds et à se promener avec une tasse de thé bien chaude à la main… Se promener de bon matin dans la campagne permet de se ressourcer – pour ceux et celles qui n’en sont pas convaincus, lisez l’article de Natacha d’Echos Verts – et de regarder la nature avec un oeil attentif… J’ai la chance d’habiter dans une région où les vignes se parent d’une multitude de couleurs flamboyantes entre le printemps et l’hiver, et s’y promener le matin tôt, dans le silence de la nature, permet de faire le plein d’air pur et frais.

Et même si la nature se met doucement au repos, il suffit de bien regarder pour y trouver une feuille, une fleur, une herbe qui enchante le regard…

Et après cette promenade matinale, je vous propose un plat nourrissant pour le corps et l’esprit, quelque chose qui me rappelle mes années californiennes chaque fois que j’en prépare un : un « buddha bowl », qui peut avoir plusieurs noms, dont « rainbow bowl ». Sur une base de légumineuses ou de céréales ou un mélange des deux, on y ajoute des légumes et une sauce de façon à avoir un plat complet, équilibré, et qui plaira autant aux yeux qu’aux papilles ! Pour ce midi, sur une base de pois chiches, j’ai fait cuire au four du broccoli, de la courge butternut, des oignons rouges et des tomates, les dernières de la saison. Pour la sauce, du tahini, de l’huile d’olive, du jus de citron, de sirop d’érable et une pointe de piment, le tout saupoudré d’un mélange de petites graines grillées à sec à la poêle (tournesol, pavot, sésame, lin et chanvre). A savourer avec les yeux avant de prendre le temps de le savourer tout court !

2015-10-31-2