[vegan] Salade estivale pastèque, menthe et tofu

Salade pastèque, menthe, tofu vegan

Avec le retour du soleil, c’est aussi une envie de repas plus légers, d’où des salades avec un mélange de plein de saveurs et de textures. Une petite pastèque, du tofu grillé et émietté à l’ail, des noisettes, quelques câpres, des feuilles de menthe, des groseilles, un peu de haricots blancs et une petite touche d’huile d’olive, et nous voici en plein été, avec de la douceur et de la fraîcheur… pour en profiter pleinement, tous les ingrédients peuvent être mis au frais plusieurs heures à l’avance.

Salade pastèque menthe tofu vegan

[vegan] Salade estivale pastèque, menthe et tofu

pour 2 personnes – préparation et cuisson : 15 minutes

  • une petite pastèque ou la moitié d’une grosse
  • 1 bloc de tofu ferme (environ 125g)
  • une dizaine de noisettes
  • 2 cuillères à soupe de câpres
  • 1 cuillère à soupe d’ail en paillettes
  • une dizaine de feuilles de menthe
  • 50g de haricots blancs cuits et égouttés
  • des groseilles ppur décorer
  • sel, poivre, huile d’olive

Dans une poêle sur feu moyen, faire revenir un peu d’huile d’olive. Emietter le tofu à la fourchette, puis le faire revenir quelques minutes dans la poêle. Ajouter l’ail en paillettes et les câpres. Saler et poivrer. Mélanger et faire revenir 2 minutes. Réserver et laisser refroidir.

Dans la même poêle, faire revenir quelques instants les haricots blancs. Les transférer dans une assiette et laisser refroidir.

Eplucher et découper la pastèque en petits cubes. Laver et sécher les feuilles de menthe. Couper en deux les noisettes.

Sur chaque assiette, répartir les cubes de pastèque. Déposer des haricots blancs, puis les feuilles de menthe. Ajouter le tofu puis les noisettes. Verser une cuillère à café d’huile d’olive, puis décorer d’une grappe de groseilles. Servir bien frais !

Salade tiède haricots blancs, roquette et patate douce rôtie et autres petites choses…

Salade patate douce rôtie, haricots blancs et roquette [vegan]

Une belle salade pour le printemps, même si le temps n’est pas forcément très encourageant… j’ai fait avec les restes de mon placard et de mon frigo car la semaine a été agitée et très occupée, mais ce ne sont que des produits que j’aime beaucoup et qui se mélangent parfaitement : de la roquette, des morceaux de patate douce rôtie, des haricots blancs, des oignons rouges, quelques morceaux de cornichons, des noix et des graines torréfiées, et surtout une sauce miso-tahin-vinaigre de cidre avec une touche de paprika fumé.

[vegan] Salade de haricots blancs, patate douce rôtie et roquette, sauce miso-tahin.

Pour 2 personnes – préparation et cuisson : 30 minutes

  • 2 poignées de roquette
  • 50g de haricots blancs cuits égouttés
  • 1 petite patate douce
  • 1 oignon rouge
  • 2 ou 3 cornichons selon la taille
  • 4 cerneaux de noix
  • 1 cuillère à soupe de graines de courge
  • 1 cuillère à soupe de graines de chanvre
  • 1 cuillère à soupe de graines de tournesol
  • 1 cuillère à café de graines de sésame
  • 1 cuillère à café de levure maltée
  • 1 cuillère à soupe de tahin
  • 1 cuillère à soupe de miso blanc
  • 1 cuillère à café de vinaigre de cidre
  • 5 cl d’eau
  • sel, poivre, huile d’olive, paprika fumé

Eplucher la patate douce, la couper en petit morceaux. Dans une poêle, faire chauffer un peu d’huile, puis y mettre la patate douce en morceaux. Laisser cuire à feu moyen et en faisant attention que ça n’attache pas pendant 20 minutes.

Faire chauffer une autre poêle à sec. Y ajouter les graines de courge, tournesol, sésame et chanvre ainsi que les cerneaux de noix coupés en morceaux. Faire griller à sec quelques minutes (jusqu’à ce qu’il commence à y avoir un peu de bruit dans la poêle !) et ajouter la levure maltée hors du feu. Mélanger et réserver.

Couper et émincer l’oignon. L’ajouter 10 minutes avant la fin de cuisson avec les patates douces. Saler.

Dans un petit bol, mettre le tahin, le miso, le viniagre, l’eau et bien mélanger. Saler et poivrer. Saupoudrer avec un peu de paprika fumé. Réserver.

Vérifier la cuisson des patates douces. Eventuellement les faire rôtir à feu vif quelques minutes.

Dans deux assiettes, disposer la roquette, puis les haricots blancs. Emincer les cornichons et les répartir. Déposer un peu du mélange noix-graines, puis ajouter le mélange oignons-patate douce, et finir à nouveau avec des graines.

Servir aussitôt avec la sauce à côté.

[vegan] Salade de courgettes crues

Salade de courgettes vegan - Les Marottes de MarieAvec cette chaleur, je mange plus léger… Les courgettes de mon panier de l’AMAP se sont donc transformées en salade crue et vegan, pour changer des courgettes cuites. J’aime les salades rapides à préparer, et celle-ci n’y déroge pas : courgettes, tomates séchées, graines de courge, et une sauce tahini-ail pour relever le tout. Avec la mandoline, j’ai fait des sortes de spaghettis de courgette – mais des rondelles ou une julienne peuvent très bien faire l’affaire !

Salade de courgettes vegan - Les Marottes de Marie 2[vegan] Salade de courgettes et tomates séchées

pour 2 – préparation : 15 minutes

  • 1 belle courgette ou 2 moyennes
  • 3 cuillères à soupe de tomates séchées en petits morceaux
  • 1 cuillère à soupe de graines de courge
  • 2 cuillères à soupe de tahini
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 belle gousse d’ail écrasée
  • sel, poivre
A l’aide d’une mandoline, découper les courgettes en spaghettis. Les mettre dans un saladier, ajouter tomates séchées et graines de courge et bien mélanger.
Pour la sauce : dans un bol, mélanger le tahini, l’huile d’olive, l’ail écrasé, le vinaigre. Emulsionner avec une fourchette, saler et poivrer. Verser sur les courgettes juste avant de servir.

 

[vegan] Salade de fèves et fraises

salade feves fraises vegan 2Avec les fèves fraîches du marché, après avoir fait des frites avec les gousses, et les premières fraises bio, j’ai fait une jolie salade colorée, avec des noix, des graines, et une touche de vinaigre balsamique. Une entrée qui sent bon le printemps !

salade fraises feves vegan 1

Salade de fèves et fraises (pour 2)
Préparation et cuisson : 20 minutes.
  • une dizaine de fraises
  • 60g environ de fèves fraîches – plus ou moins selon l’appétit !
  • une petite salade verte
  • 2 cuillères à soupe de noix concassées
  • 1 cuillère à soupe de graines de sésame
  • 1 cuillère à soupe de graines de pavot
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre balsamique
Ecosser les fèves. Les faire cuire 10-15 minutes dans de l’eau bouillante. Les égoutter et laisser refroidir.
Laver et équeuter les fraises. Les couper en quartiers.
Laver la salade, déposer des feuilles dans deux assiettes, ajouter les fèves, les noix et les graines, bien mélanger. Verser une cuillère de vinaigre balsamique sur chaque assiette juste avant de servir bien frais.

 

[vegan] Une salade de pommes de terre à la danoise

Pour prolonger les vacances, rien de mieux qu’une recette qui rappelle des souvenirs… Après deux semaines au Danemark, j’ai retrouvé mon chez moi, avec une envie de faire quelques recettes locales, glânées ici et là. Je dois dire que la gastronomie locale n’est pas foisonnante, et remplie de poissons marinés ou fumés, de sandwiches au pain noir, et de viennoiseries à la crème, pas beaucoup de vegan dans le traditionnel danois – mais il suffit de revisiter les recettes traditionnelles, comme cette salade de pommes de terre, que l’on trouve partout…

La base est simple : des pommes de terre, des oignons, et des herbes. La sauce traditionnelle se compose d’une sorte de mayonnaise allongée à la crème fraîche avec de l’ail. J’ai donc pris les ingrédients de base : des pommes de terre cuites à la vapeur et coupées en rondelles, des oignons rouges, du persil et de la ciboulette. Pour la sauce vegan : une cuillère à café de moutarde avec deux cuillères à soupe de crème végétale, une gousse d’ail écrasée, du sel, du poivre, une cuillère à café d’huile végétale et le tour est joué ! Arroser d’un peu de jus de citron frais… ou pas. La sauce peut être changée à l’envie : plus ou moins d’ail, de moutarde, de citron, plus ou moins épaisse – on peut y ajouter un peu d’eau…

Et une dernière photo du Danemark… à Ribe, pratiquement à la frontière avec l’Allemagne, et ville la plus ancienne du royaume…