[vegan] Jus vert épinards, céleri-branche et poire

Un joli jus vert bien frais, plein de vitamines, qui permet de s’hydrater sous ce soleil rayonnant. Il suffit de passer au blender des épinards frais ou surgelés, du céleri-branche (branches et feuilles), une poire, quelques graines de lin moulues et une bonne cuillère de purée d’amandes complètes. Cela donne un jus tout doux, très agréable au goût et qui permet d’avoir sa dose de légumes verts !

Quelques autres idées pour des jus (1 ou 2 de chaque catégorie) :

  • en base, des légumes avec des feuilles vertes : épinards, kale, céleri-branche, le vert des bettes, des feuilles de betterave…
  • pour adoucir, des fruits : agrumes, poire, pomme, melon, ananas, baies et fruits rouges, kiwi, raisins…
  • des graines de lin, de chia, chanvre, baies de goji…
  • des noix ou purées : amande, sésame, cacahuète, cajou, noisette…
  • en option pour ajouter des légumes : concombre, courgette, brocoli, fenouil…
  • et quelques épices : gingembre, cannelle, anis, curcuma, citron…

Ajouter de l’eau, et pour une texture plus épaisse, banane ou avocat.

[vegan] Muffins chocolat beurre de cacahuète et glaçage au beurre de cacahuète

Au risque d’en faire un peu trop, j’adore le beurre de cacahuète ! J’en mettrai partout, dans les recettes salées ou sucrées, dans les smoothies et les sauces salade… et avec ce muffin végétal chocolat beurre de cacahuète, avec glaçage au beurre de cacahuète, je suis comblée ! Les muffins peuvent très bien se manger sans le glaçage et il est possible de faire un brownie dans un moule carré ou rectangulaire avec la même recette.

[vegan] Muffins chocolat beurre de cacahuète glaçage beurre de cacahuète

pour une douzaine de muffins – préparation : 15 minutes – repos : 1h – cuisson : 15 minutes

  • 150g de farine
  • 150g de sucre complet
  • 60g de beurre de cacahuète
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 1/2 cuillère à café d’extrait de vanille
  • 90g de margarine végétale
  • 150g de chocolat à pâtisser
  • 3 cuillères à soupe bien remplies de compote de pommes

Pour le glaçage :

  • 100g de sucre glace
  • 100g de beurre de cacahuète
  • 50g de margarine végétale

Dans un saladier, mélanger la farine, la levure, le sel, la vanille, la compote et le sucre. Au bain-marie, faire fondre le chocolat avec la margarine, et ajouter le beurre de cacahuète. Mélanger hors du feu pour avoir une texture homogène, puis ajouter le tout aux ingrédients secs. Bien mélanger, et laisser reposer la pâte au frais une heure.

Pour le glaçage, mélanger beurre de cacahuète, margarine et sucre glace dans un bol avec une cuillère en bois. Réserver au frais.

Allumer le four à 180˙C. Sortir la pâte, huiler un moule ou des moules à muffins, remplir avec de la pâte qui peut être épaisse, c’est normal. Enfourner pour 15 minutes. Sortir et laisser refroidir avant de démouler.

Lorsque les muffins sont froids, glacer à l’aide d’une spatule. Décorer à l’envie !

A conserver au frais 2 jours maximum.

[vegan] Lasagnes d’aubergines aux protéines de soja texturées

Une recette qui a fait l’unanimité : des lasagnes d’aubergines aux protéines de soja texturées, bien plus légères que des lasagnes classiques, mais gourmandes et parfaites pour l’été. J’ai remplacé les plaques de lasagnes par de fines tranches d’aubergine grillées, préparé une béchamel avec de la farine de riz, et une bonne sauce tomate avec plein de basilic. Un délice !

[vegan] Lasagnes d’aubergines aux protéines de soja texturées

préparation : 45 minutes – cuisson : 20 minutes – pour 4 personnes

  • 3 aubergines
  • 400g de tomates concassées
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 50g de protéines de soja texturées
  • 20g de farine de riz
  • 20g de margarine végétale
  • 50cl d’eau
  • 1 cuillère à soupe de basilic émincé
  • 2 cuillères à soupe de levure maltée mélangées avec 2 cuillères à soupe de poudre d’amande
  • 1/2 cuillère à café de noix de muscade en poudre (en option)
  • sel, poivre, huile d’olive

Mettre les protéines de soja dans un bol et les recouvrir d’eau. Laisser reposer environ 20 minutes.

Laver les aubergines. Enlever la queue. Les découper en fines tranches. Avec l’aide d’un pinceau, les recouvrir d’huile d’olive des deux côtés. Allumer le grill du four ou un barbecue, et mettre les tranches à cuire en surveillant bien pour ne pas qu’elles brûlent. Les faire cuire des deux côtés. Réserver.

Dans une grande poêle, mettre une peu d’huile d’olive à chauffer. Eplucher et emincer l’oignon et l’ail, les faire revenir quelques minutes dans l’huile chaude. Ajouter les tomates concassées et le basilic. Saler et poivrer et laisser mijoter à feu doux. Egoutter les protéines de soja texturées, les passer aux mixeur pour obtenir des petits graines, les mettre dans la poêle avec la sauce tomate et laisser cuire une dizaine de minutes.

Préparer la béchamel : dans une casserole, faire fondre 20g de margarine. Ajouter la farine de riz, bien mélanger et ajouter l’eau. Mélanger au fouet pour avoir un mélange homogène, puis faire cuire à feu doux sans cesser de mélanger avec une cuillère en bois. Lorsque la sauce épaissit, laisser quelques gros bouillons et retirer du feu. Saler, poivrer et ajouter la noix de muscade.

Allumer le four à 180˙C. Procéder au montage : dans un moule allant au four d’environ 20 cm sur 30 cm, déposer des tranches d’aubergines. Recouvrir de béchamel, puis de sauce tomate, puis de tranches d’aubergines à nouveau et ainsi de suite. Finir ave une couche de béchamel. Saupoudrer de levure maltée mélangée à la poudre d’amande. Enfourner pour 20 minutes. Servir avec une belle salade !

Soupe de concombre à la crème et à la ciboulette

Que faire des concombres abîmés ? Une bonne soupe crémeuse avec plein d’herbes, ici de la ciboulette mais tout aussi bon avec de la menthe ou de la coriandre. C’est une soupe légère, et peu importe la crème végétale utilisée….

[vegan] Soupe crémeuse chaude ou froide de concombre à la ciboulette

  • 1 concombre
  • 1/2 litre d’eau
  • 1 bouillon cube de légumes
  • 40cl de crème végétale
  • 1 bonne cuillère à soupe de ciboulette émincée
  • sel, poivre

Éplucher le concombre. Le couper en morceaux. Dans une casserole, mettre les morceaux de concombre, le bouillon cube et l’eau. Faire cuire 30 minutes environ.

Mixer avec un pied à soupe. Ajouter la crème et la ciboulette. Bien mélanger, assaisonner selon les besoins. Pour une soupe froide, laisser refroidir quelques heures au frais. Pour une soupe chaude, faire réchauffer à feu doux quelques minutes.

Servir avec des tranches de pain grillé.

[zéro déchet] Un couvercle en tissu

Couvercle tissu Les Marottes de Marie2016 sera une année où j’espère pouvoir produire le moins de déchets possibles. J’ai déjà commencé dans la salle de bain – j’en parlerai une autre fois – je continue avec la cuisine. J’ai décidé de ne plus acheter de film plastique ni d’aluminium, mais dans ce cas, que faire des restes de repas à mettre au frais ? J’ai donc navigué un peu sur la toile, et j’ai trouvé cette solution : se faire des couvercles en tissu, adaptés pour son saladier ou ses casseroles, lavables et réutilisables !

Avec des restes de tissu, du biais, et de l’élastique, j’ai suivi les instructions de ce site (en anglais), et j’ai appris par la même occasion à poser un biais. Il suffit d’adapter la taille du tissu au plat que l’on veut couvrir, en laissant une marge d’au moins 3 cm :

2016-1-9-2Ensuite, épingler et coudre le biais – celui que j’ai utilisé est à peine assez large, la taille au-dessus serait plus adaptée. Ne pas oublier de laisser une ouverture pour y passer l’élastique. Il y a plein de tutoriels sur youtube qui expliquent comment poser un biais…

  2016-1-9-32016-1-9-4Coudre les deux bords de l’élastique après avoir vérifié qu’il s’adaptait bien au plat, fermer l’ouverture, et voici un couvercle que je vais sans doute refaire de nombreuses fois pour couvrir mes saladiers ou mes plats ! Et c’est tellement classe aussi d’arriver avec lorsqu’on amène un plat chez des amis…

2016-1-9-5

Au Mont Shasta

P1040486Week-end prolongé : lundi est férié – Memorial Day – et j’en ai profité pour aller camper au nord de la Californie, au lac Siskiyou, au pied du Mont Shasta. Le Mont Shasta est un volcan de 4317 mètres, toujours en activité, enfermant 7 glaciers, et de nombreux alpinistes s’attaquent au sommet… C’est à environ 4 heures et demi de San Francisco.

P1040493Après-midi sur le lac Siskiyou, après avoir installé la tente, tentative de paddle-borad, mais finalement, ça s’est transformé en promenade en kayak… et en un grand tour à pied autour du lac, soit 11 km. La promenade est agréable, on y rencontre des vacanciers divers et variés…

P1040516P1040511Le lendemain, nous sommes parties à l’attaque de la montagne, par le seul chemin déjà ouvert du Mont Shasta.

Grosse ascension au milieu des pins et de la neige encore bien présente,  on en a profité pour faire un petit bonhomme de neige.

P1040550Le terrain était assez raide et montait dur parfois, pour arriver au niveau où la végétation devient plus clairsemée pour faire place aux cailloux et au vent qui soufflait fort.

P1040561P1040571On a peu rencontré de marcheurs arrivés à cette altitude-là et pourtant, ce n’était pas encore le sommet ! On n’a pas été jusqu’au sommet, il faut être un peu équipé, et presque 3 heures d’ascension, c’est déjà pas mal.

photo 2Et un des plaisirs du camping ici, c’est de pouvoir faire du feu et se faire griller un steak bien mérité !

photo 1Et parfois, il y a des visiteurs à peine dérangés par les humains…

MS-3

Après-midi dans Mission

P1040441Un après-midi ensoleillé, à flâner dans le quartier de Mission, ça ne se refuse pas… Peintures murales, odeurs d’empanadas et de maïs chaud – le quartier latino garde encore son âme, mais pour combien de temps sous la pression de l’argent ?

P1040445P1040443P1040450Heureusement, il y a toujours Buffalo Exchange, sur Valencia : c’est une chaîne de magasins de vêtements seconde main, et on y fait des trouvailles de toute beauté… jusqu’à ce qu’on se fasse un peu trop remarquer!

May 3-2Une petite bière s’impose alors… D’ailleurs, on n’est pas les seules à faire une pause !

May 3Et qui a oublié ses chaussures sur le fil électrique ?

P1040450

Yosemite National Park – suite

 

2014 03 29 Yosemite 1Petit compte-rendu de mon week-end à Yosemite : arrivée samedi dans l’après-midi, randonnée facile – celle de Mirror Lake – sur terrain plat le long d’une rivière, et on a cherché un pont pendant un moment… finalement, des troncs en travers de l’eau ont fait l’affaire ! Il y a même un jardin de pierres où chacun peut laisser sa marque.Yosemite-11Dimanche matin, changement de décor : il a neigé pendant la nuit, et la couche de neige donne un tout autre aspect au paysage.Yosemite-14On s’est attaqué à une randonnée assez ardue, montée très raide mais une vue magnifique sur la vallée, les cascades, et du haut de la montagne, une vue magnifique sur le « half-dome ». Yosemite-25 Yosemite-27 Yosemite-30 Yosemite-34 Yosemite-35 Yosemite-37J’ai quand même quelques courbatures…

Aquarium de Monterey

2014 03 24 Monterey Aquarium-5Monterey était réputé pour son port de pêche et ses conserveries de poisson… et abrite maintenant un aquarium, avec toutes sortes de poissons et autres créatures marines, dont de magnifiques méduses.

2014 03 24 Monterey Aquarium-22014 03 24 Monterey Aquarium-1C’est aussi un endroit qui récupère des oiseaux et des animaux blessés, qui les soigne et tente de les remettre parfois en liberté… d’où un certain nombre d’oiseaux de toutes sortes dont des macareux et des pingouins !

2014 03 24 Monterey Aquarium-3pingu-1