Nouilles maison sauce satay

[vegan] Nouilles chinoises maison sauce satay

Sous ce soleil rayonnant mais encore frais, avec plein de restes de légumes au frais suite à un atelier cuisine maison avec une amie, j’ai décidé de cuisiner des nouilles sauce satay. Originaire d’Indonésie, c’est une sauce à base de cacahuètes et de piment, autant dire que j’adore. On peut y mettre tous les légumes que l’on veut, ici broccoli, carottes, chou, oignons blancs et petits piments verts, mais ça marche aussi bien avec des poivrons, des petits pois, haricots plats ou autres bok choi ou edamame. Mais surtout, je me suis lancée dans la confection de nouilles maison, un gros travail pour les bras, mais un vrai régal… Evidemment, cela marche avec un paquet de pâtes asiatiques acheté en magasin ! Il y a plein de tutoriels pour en faire sur internet, j’ai pris une base de udon.

Nouilles maison

[vegan] Nouilles maison sauce satay aux légumes

Pour 2 personnes – préparation et cuisson : 2h (dont 1h de repos)

  • 100g de farine T65
  • 5g de sel
  • 50ml d’eau (plus ou moins)
  • un peu de fécule de maïs

  • 2 cuillères à soupe de beurre de cacahuète
  • 1 cuillère à café de pâte de piment
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre de riz
  • 2 cuillères à soupe d’huile de sésame toastée
  • 1 cuillère à soupe de sauce soja

  • 1 carotte
  • 1/2 broccoli
  • 1 oignon blanc avec la tige
  • 1 petit piment vert d’Espagne
  • 1/4 de chou blanc
  • 1 cuillère à soupe de cacahuètes nature
  • sel, poivre, huile d’olive
  • un peu de coriandre fraîche pour décorer

Pour les nouilles : dissoudre le sel dans l’eau. Mettre la farine dans un bol, ajouter l’eau salée peu à peu et mélanger à la main pour obtenir une pâte homogène – doser l’eau au besoin. Pétrir 10 bonnes minutes à la main pour obtenir une pâte bien lisse. Laisser reposer à couvert au moins 1h.

Eplucher, laver, émincer finement les légumes. Garder un peu de vert des tiges de l’oignon pour la décoration. Mettre de l’huile d’olive à chauffer dans une poêle. Ajouter les légumes, saler et poivrer. Bien mélanger, faire cuire à feu doux pendant 15 minutes en remuant régulièrement.

Pour la sauce, mélanger le beurre de cacahuètes, la sauce soja, le viniagre de riz, l’huile de sésame, la pâte de piment. Rectifier l’assaisonnement si besoin avec du sel, du poivre ou plus ou moins de pâte de piment. Réserver.

Mettre une grande quantité d’eau à bouillir. Lorsque la pâte a bien reposé, l’étaler finement au rouleau sur quelques millimètres. Saupoudrer de fécule de maïs et la replier en trois. Découper au couteau de fines lanières et déplier. Ajouter un peu de fécule au besoin. Lorsque l’eau bout à gros bouillons, plonger les nouilles, et laisser cuire 3-4 minutes. Egoutter immédiatement, et mélanger avec les légumes. Ajouter la sauce et remettre à chauffer quelques minutes sans cesser de mélanger. Servir chaud parsemé de coriandre fraîche et de cacahuètes.

Pile poids

Une nouvelle épicerie en vrac s’est installée à Nantes, et comme elle est dans mon quartier, ce sera parfait pour les courses. Toute jolie, avec tout ce qu’il faut pour avoir une maison zéro-déchet.

Confiture de courge musquée aux épices et gaufres végétales

Confiture de courge musquée aux épices et gaufres végétales

Lorsqu’on a une amie qui a un très grand potager et qui en prend soin, et aussi de la place pour stocker des légumes, on récupère de beaux légumes, comme cette courge musquée de près de 3 kg, qui date de l’automne, mais très bien conservée.

Courge musquée

J’en ai fait une partie en soupe – la météo s’y prête encore, et l’autre partie en confiture aux épices. C’est un premier essai, et bien qu’un peu liquide – je n’ai sans doute pas fait cuire assez longtemps – cette confiture est délicieuse, et pour l’accompagner, j’ai fait des gaufres – mais ce serait tout aussi bien avec des crêpes, sur une tartine ou dans un yaourt…

Confiture de courge musquée

[vegan] Confiture de courge musquée aux épices

Préparation et cuisson : 2h – pour 5 pots

  • 1kg200 de courge musquée
  • 1 kg de sucre
  • le jus et le zeste d’un citron
  • 1 bâton de cannelle
  • 1 gousse de vanille
  • 1 étoile de badiane

Eplucher la courge, enlever les pépins et la couper en petits morceaux. La mettre à cuire dans une grande casserole sur feu doux, en remuant régulièrement pour ne pas que le fond accroche, jusqu’à ébullition. Laisser cuire quelques minutes, écraser légèrement les morceaux, puis ajouter la cannelle et la badiane entière.

Ouvrir la gousse de vanille, gratter et ajouter avec le sucre. Bien mélanger pour que le sucre se dissolve, puis mettre à cuire à petits bouillons pendant au moins 1 heure. Mélanger régulièrement et enlever l’écume au besoin.

Ebouillanter des pots de confiture propres et les déposer retournés sur un torchon.

Lorsque la confiture est cuite, enlever la badiane et le bâton de cannelle, ajouter le jus et le zeste du citron, et verser dans les pots. Fermer aussitôt et poser le pot à l’envers sur le torchon. Laisser refroidir avant de retourner.

Gaufres végétales

[vegan] Gaufres végétales

Pour 6-8 gaufres – préparation et cuisson : 20 minutes

  • 160g de farine
  • 20g de farine de maïs
  • 60ml d’huile végétale
  • 700 ml de lait d’avoine (plus ou moins)
  • 40g de sucre
  • 120 ml de compote de pommes
  • 1 pincée de sel
  • 1 cuillère à café de poudre à lever

Dans un saladier, mélanger les farines et la poudre à lever avec le sucre et le sel. Ajouter la compote de pommes, puis ajouter l’huile. Bien mélanger. Verser le lait d’avoine peu à peu pour obtenir une pâte homogène type pâte à crêpe épaisse.

Faire chauffer le gaufrier, puis verser la pâte, et laisser cuire selon les indications.

Déguster avec la confiture de courge musquée !

Salade tiède haricots blancs, roquette et patate douce rôtie et autres petites choses…

Salade patate douce rôtie, haricots blancs et roquette [vegan]

Une belle salade pour le printemps, même si le temps n’est pas forcément très encourageant… j’ai fait avec les restes de mon placard et de mon frigo car la semaine a été agitée et très occupée, mais ce ne sont que des produits que j’aime beaucoup et qui se mélangent parfaitement : de la roquette, des morceaux de patate douce rôtie, des haricots blancs, des oignons rouges, quelques morceaux de cornichons, des noix et des graines torréfiées, et surtout une sauce miso-tahin-vinaigre de cidre avec une touche de paprika fumé.

[vegan] Salade de haricots blancs, patate douce rôtie et roquette, sauce miso-tahin.

Pour 2 personnes – préparation et cuisson : 30 minutes

  • 2 poignées de roquette
  • 50g de haricots blancs cuits égouttés
  • 1 petite patate douce
  • 1 oignon rouge
  • 2 ou 3 cornichons selon la taille
  • 4 cerneaux de noix
  • 1 cuillère à soupe de graines de courge
  • 1 cuillère à soupe de graines de chanvre
  • 1 cuillère à soupe de graines de tournesol
  • 1 cuillère à café de graines de sésame
  • 1 cuillère à café de levure maltée
  • 1 cuillère à soupe de tahin
  • 1 cuillère à soupe de miso blanc
  • 1 cuillère à café de vinaigre de cidre
  • 5 cl d’eau
  • sel, poivre, huile d’olive, paprika fumé

Eplucher la patate douce, la couper en petit morceaux. Dans une poêle, faire chauffer un peu d’huile, puis y mettre la patate douce en morceaux. Laisser cuire à feu moyen et en faisant attention que ça n’attache pas pendant 20 minutes.

Faire chauffer une autre poêle à sec. Y ajouter les graines de courge, tournesol, sésame et chanvre ainsi que les cerneaux de noix coupés en morceaux. Faire griller à sec quelques minutes (jusqu’à ce qu’il commence à y avoir un peu de bruit dans la poêle !) et ajouter la levure maltée hors du feu. Mélanger et réserver.

Couper et émincer l’oignon. L’ajouter 10 minutes avant la fin de cuisson avec les patates douces. Saler.

Dans un petit bol, mettre le tahin, le miso, le viniagre, l’eau et bien mélanger. Saler et poivrer. Saupoudrer avec un peu de paprika fumé. Réserver.

Vérifier la cuisson des patates douces. Eventuellement les faire rôtir à feu vif quelques minutes.

Dans deux assiettes, disposer la roquette, puis les haricots blancs. Emincer les cornichons et les répartir. Déposer un peu du mélange noix-graines, puis ajouter le mélange oignons-patate douce, et finir à nouveau avec des graines.

Servir aussitôt avec la sauce à côté.

Un nouveau livre, du lait de soja et des biscuits à l’okara

Lait et yaourts végétaux – Editions La Plage. Lait de soja et biscuits à l’okara

Dernier arrivé dans ma collection de livres de cuisine : Lait et yaourts végétaux d’Anne Brunner, aux Editions La Plage. Un livre en petit format très pratique, avec des recettes simples qui nécessitent que peu de matériel. J’ai déjà testé la recette du beurre de graines de tournesol, le yaourt cru aux amandes et ici, le lait de soja, réalisé à partir de graines de soja jaune dépelliculé. Rapide et pratique, qui va me permettre de réaliser yaourts et crèmes – recettes aussi dans ce livre… et avec l’okara – la pulpe de soja qui reste après le filtrage, j’ai réalisé des biscuits aux pommes et épices vegan.

Laits et yaourts végétaux – Editions La Plage

[vegan] Biscuits à l’okara, pommes et épices

pour une vingtaine de biscuits – préparation : 15 minutes – Cuisson : 12 minutes

150g d’okara (pulpe de soja ou autre après filtrage du lait végétal)

80g de sucre complet

200g de farine

1 cuillère à soupe de graines de lin moulues

2 pommes coupées en petits morceaux

1 cuillère à café de poudre à lever

3 cuillère à soupe d’huile végétale

2 cuillères à soupe de purée d’amandes

1 pincée de sel

1/2 cuillère à café de 4 épices

Allumer le four à 180˙C.

Dans un saladier, mélanger l’okara avec la purée d’amandes, l’huile, le sucre et les graines de lin. Ajouter farine, poudre à lever, sel, épices et bien mélanger. Ajouter les pommes.

Sur une plaque recouverte d’une feuille de silicone ou de papier cuisson, former des boules de la taille d’une grosse noix. Les applatir et enfourner pour 12 minutes en retournant la plaque à mi-cuisson.

A la sortie du four, j’aime les applatir un peu plus, mais tout dépend des goûts. Laisser refroidir sur une grille.

A déguster avec un chocolat chaud au lait de soja…

Cassolettes de poireaux, champignons et moutarde

Cassolette de poireaux, champignons et moutarde [vegan]

Entre deux saisons, il y a moins de choix dans les légumes et surtout on attend avec impatience les nouveaux primeurs du printemps… En attendant, voici une petite cassolette où les saveurs rappellent encore l’hiver mais où une bonne dose de persil apporte de la fraîcheur. Un plat à faire en portions individuelles ou dans un plat à gratin.

Cassolette poireaux champignons moutarde [vegan]

Cassolettes poireaux, champignons et moutarde [vegan]

préparation et cuisson : 30 minutes – pour 4 personnes

  • 4 poireaux
  • 1 petite gousse d’ail
  • une douzaine de champignons blonds
  • 1 cuillère à soupe de moutarde (plus ou moins selon les goûts)
  • 20cl de crème végétale (ici soja)
  • 100 à 150g de chapelure (selon les goûts)
  • 2 cuillères à soupe de persil frais émincé + un peu pour la décoration
  • sel, poivre, huile d’olive

Laver et émincer les poireaux (garder du vert avec le blanc). Eplucher et émincer la gousse d’ail. Dans une poêle ou une sauteuse, faire revenir l’ail émincé avec de l’huile d’olive, puis ajouter les poireaux. Ajouter un peu d’eau dans le fond et laisser cuire à feu doux en remuant de temps en temps pour ne pas que les poireaux accrochent au fond.

Laver et émincer les champignons. Les ajouter avec les poireaux et laisser cuire doucement en remuant régulièrement et en suivant la cuisson. Lorsque les légumes sont cuits (environ 8-10 minutes), ajouter 2 cuillères de persil émincé, la crème et la moutarde. Saler, poivrer, ajouter un filet d’huile d’olive. Bien mélanger. Transférer dans des cassolettes individuelles ou un plat à gratin. Recouvrir de chapelure et passer quelques minutes sous le gril du four pour dorer.

Ajouter quelques feuilles de persil avant de servir.

Esprit Veggie 16

Lecture du moment : le dernier numéro d’Esprit Veggie, avec toujours de belles recettes, et une photo en dernière page de ma recette de bao buns que j’avais faite, inspirée du numéro précédent !

Lemon curd

Lemon curd (vegan)

J’adore le citron sous toutes ses formes, surtout le lemon curd, cette crème de citron qui se fait normalement avec des jaunes d’oeufs et qui vient d’Angleterre, parfaite avec les scones (ou des crêpes) et une bonne tasse de thé… Voici une version végétale, après plusieurs essais, très citronnée et que je mangerai à la petite cuillère. Elle peut remplacer les confitures ou servir pour une tarte au citron. Et bien sûr, utiliser de beaux citrons bio…

Citrons bio

[vegan] Lemon curd

Pour un pot type confiture Bonne Maman – préparation et cuisson : 30 minutes

  • 5 citrons (jus et zestes)
  • 50g de noix de cajou ayant trempé au moins 4h (ou de purée de noix de cajou)
  • 80g de margarine végétale
  • 20g de fécule de maïs
  • 200g de sucre
  • 1 pincée de curcuma (pour la couleur, en option)

Dans une casserole, hors du feu, mélanger le jus et zestes des citron, le sucre, la margarine. Mettre sur feu doux et mélanger jusqu’à ce que le sucre se dissolve et que la margarine soit fondue. Mettre le mélange au robot – attention, vérifier que votre robot supporte le chaud – ajouter les noix de cajou (ou la purée), la fécule et le curcuma. Mixer pour obtenir un liquide homogène (il y a de la mousse, c’est normal). Remettre le mélange dans la casserole et faire cuire quelques minutes sans cesser de remuer à la cuillère en bois jusqu’à ce que le mélange épaississe. Verser dans un pot et laisser refroidir avant de déguster.

Le lemon curd peut s’utiliser sur un fond de tarte cuit pour une tarte au citron.

Lemon curd (vegan)

Et je suis en vacances, donc je vais en profiter pour me remettre à coudre, peindre et cuisiner… et aller à la mer !

Tarte tressée aux pommes et framboises

Tarte tressée aux pommes et confiture de framboises [vegan]

Un peu de réconfort après cette petite vague de froid avec une jolie tarte tressée aux pommes et confiture de framboises, à déguster seule ou avec un peu de crème anglaise ou de crème fouettée – végétale, évidemment. Un peu de travail mais ça en vaut la peine. On peut aussi finir la décoration avec quelques petits coeurs en cette journée de St Valentin…

[vegan] Tarte tressée aux pommes et confiture de framboises

Préparation : 35 min – Repos : 30 min – Cuisson : 45 min – Moule de 22 cm de diamètre

  • 200g de farine
  • 100g de margarine végétale
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 3 cuillères à soupe de sucre blond
  • 60 ml d’eau glacée (plus ou moins)
  • 4 ou 5 pommes (selon la taille)
  • 3 à 4 cuillères à soupe de confiture de framboises
  • 1 cuillère à café de cannelle moulue (en option)

Dans un saladier, verser la farine, le sel, une cuillère à soupe de sucre, et la margarine en petits morceaux. Mélanger à la fourchette jusqu’à obtention d’une texture sableuse, type pâte à crumble fine. Ajouter la moitié de l’eau, mélanger pour obtenir une pâte, et verser au fur et à mesure le reste de l’eau, mélanger pour obtenir une pâte homogène et non collante. Vous n’aurez pas forcément besoin de toute la quantité d’eau. Laisser reposer au frais 30 minutes.

Sortir la pâte du réfrigérateur. Allumer le four à 200˙C. Graisser et fariner un moule à tarte.

Sur un plan de travail fariné, étaler les 3/4 de la pâte au rouleau. Foncer le moule à tarte, piquer le fond de tarte et étaler la confiture de framboises en une couche fine.

Eplucher et émincer les pommes. Disposer les lamelles sur la confiture.

Etaler le reste de pâte au rouleau. Couper des bandes d’environ 2 cm de largeur. Déposer 6 à 7 bandes sur les pommes, en scellant un seul côté sur les bords et en les espaçant. Déposer les autres bandes en laissant une bande dessus, une autre en-dessous, sceller les bords et enlever le surplus de pâte.

Mélanger 2 cuillères à soupe de sucre blond avec 1 cuillère à café de cannelle. Saupoudrer la tarte. Enfourner pour 45 minutes. Laisser refroidir sur une grille avant de démouler. La tarte peut se manger tiède.

Risotto au riz noir, potimarron et champignons

Un plat aux couleurs contrastées pour ce week-end : un risotto au riz noir, champignons, potimarron et une touche de crème et de paprika fumé, et plein de coriandre. C’est un plat qui peut se faire évidemment avec du riz blanc, et avec d’autres courges – buttenut par exemple, et d’autres herbes. De quoi se réconforter en ce moment…

[vegan] Risotto de riz noir au potimarron et champignons

Préparation et cuisson : 1hpour 4 personnes

  • 100g de riz noir
  • une dizaine de champignons
  • 1 potimarron
  • 1l de bouillon de légumes
  • 2 cuillères à soupe de coriandre ou persil hâchés
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 4 c à s de crème végétale
  • du paprika fumé
  • sel, poivre, huile d’olive

Laver et éplucher le potimarron, le découper en cubes. Les mettre dans un plat allant au four, ajouter une cuillère d’huile d’olive et une pincée de sel, bien mélanger et enfourner pour 30 minutes à 220˙C.

Eplucher et émincer l’ail et l’oigon, faire chauffer un peu d’huile dans une casserole à fond épais, et faire rissoler doucement. Eplucher les champignons, les émincer et et les ajouter dans la casserole quand les oignons sont translucides. Laisser cuire quelques minutes. Ajouter le riz, et bien mélanger, puis ajouter une louche de bouillon de légumes, remuer jusqu’à absorption du bouillon, puis ajouter encore du bouillon jusqu’à ce que le riz soit cuit – environ 15-20 minutes.

Lorsque le riz est cuit, ajouter la moitié du potimarron, 1 cuillère à soupe de coriandre hâchée, et bien mélanger. Ajouter une louche de bouillon, et mettre dans des assiettes creuses ou des bols. Répartir le reste du potimarron et de la coriandre, une cuillère à soupe de crème végétale sur chaque assiette, saupoudrer un peu de paprika fumé et servir aussitôt…

Bon dimanche ensoleillé et fleuri !

Roulés à la cannelle et glaçage au sirop d’érable

Roulés à la cannelle [vegan]

Par ce temps froid et gris et une ambiance générale plutôt morose, j’avais besoin de réconfort, de quelque chose de sucré et d’épicé, du comfort food, comme disent les Américains. J’ai donc tenté des roulés à la cannelle, d’origine suédoise, mais très répandus dans les pays anglo-saxons, appelés cinnamon buns, ou cinnamon rolls, au point qu’une chaîne de pâtisseries américaine – Cinnabon – en a fait son produit-phare. Pour en revenir à ces roulés à la cannelle, c’est une pâte entre la pâte à brioche et à la pâte à pain, roulée et découpée. Je dois dire que pour un premier essai, ce fut concluant, même si le visuel n’est pas complètement à la hauteur, cela reste un délice… et bien sûr, entièrement végétal.

Roulés à la cannelle [vegan]

[vegan] Roulés à la cannelle et glaçage au sirop d’érable.

pour 6-8 roulés – préparation : 30 minutes – Cuisson : 30 minutes – temps de repos : 2h30

  • 250g de farine
  • 10g de levure de boulanger déshydratée
  • 40g d’huile de coco
  • 5 cl de lait de soja
  • 5cl d’eau
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 30g de compote de pommes
  • 10g + 40g de sucre blond
  • 50g de sucre glace
  • 20g de sirop d’érable
  • 30g de margarine + un peu pour les moules
  • 2 cuillères à soupe de cannelle moulue (plus ou moins selon les goûts)

Dans une petite casserole, faire chauffer le lait de soja et l’eau. Ajouter l’huile de coco et laisser fondre doucement. Ajouter la compote de pommes. Réserver.

Dans un saladier, mélanger 10g de sucre, la farine, le sel et la levure. Ajouter le mélange liquide peu à peu en mélangeant bien sans s’arrêter. La pâte doit être souple.

A la main ou à l’aide d’un robot pâtissier, pétrire la pâte pendant 15-20 minutes. La pâte doit former une boule et se décoller des parois du bol. Tranférer dans un saladier légèrement huilé, couvrir et laisser reposer au moins 2 heures dans un endroit chaud. La pâte doit doubler de volume.

Lorsque la pâte a levé, la sortir du saladier, et la pétrire quelques minutes sur un plan de travail légèrement huilé. Etaler la pâte au rouleau finement en rectangle. Etaler sur la pâte 40g de margarine, saupoudrer de 40g de sucre et de cannelle. Commencer à rouler doucement la pâte comme pour un gâteau roulé. Séparer le boudin obtenu en 6 ou 8. Disposer dans un moule huilé en espaçant un peu les roulés car la pâte va gonfler. Couvrir et laisser reposer 30 minutes dans un endroit chaud.

Préchauffer le four à 180˙C.

Enfourner les roulés pour 30 minutes environ.

Pour le glaçage : mélanger 50g de sucre glace avec 20g de sirop d’érable – plus ou moins si vous souhaitez un glaçage plus ou moins liquide. Verser sur les roulés dès la sortie du four. Laisser un peu reposer mais à déguster tièdes avec une bonne tasse de thé !

Feuilles de ficus – noir et blanc

Bonne année 2021

Je vous souhaite une très belle année 2021, qu’elle soit meilleure en tous points que 2020, et pleine de joie et de bonheur… j’espère la fin des restrictions, de pouvoir s’embrasser à nouveau, aller au cinéma et au spectacle, au sport et au restaurant, et surtout pouvoir voyager ! Je vais continuer à essayer de nouvelles recettes, m’améliorer à l’aquarelle, lire, et j’ai ressorti mon appareil photo reflex, qui dormait depuis bien longtemps dans un tiroir pour une fleur d’hiver… Meilleurs voeux !