[vegan] Un ragoût de haricots blancs au tofu et poireaux marinés

2017 12 28 Les Marottes de Marie ragout veganAprès des lendemains de fêtes où il y a eu excès de tout, un petit retour aux basiques s’imposait, histoire de remettre son estomac en état de marche… Un plat entre la soupe et le ragoût, complet et nourrissant sans être lourd, voici un bol de haricots blancs et tofu et poireaux marinés. Parfois, les recettes les plus simples sont aussi les meilleures !

[vegan] Ragoût de haricots blancs, tofu et poireaux marinés.

pour 2 – préparation et cuisson : 20 minutes + 1 heure de marinade
  • 300g de haricots blancs cuits et égouttés
  • 125g de tofu ferme
  • 1 poireau lavé et émincé
  • 1 gousse d’ail
  • 1 gros oignon
  • 1 pincée de piment de Cayenne
  • 1 cuillère à soupe de persil hâché
  •  1/2 litre de bouillon de légumes
  • 1 cuillère à soupe de tamari (ou sauce soja)
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre
  • 1 cuillère à soupe de coriandre fraîche hâchée
  • 1/2 cuillère à café de gingembre
  • sel, poivre

Dans un bol, mélanger l’huile d’olive, le vinaigre, la coriandre, le gingembre, la sauce tamari ou soja, saler et poivrer. Egoutter et découper en cubes le tofu, l’ajouter dans la marinade avec le poireau émincé, bien mélanger et laisser reposer 1 heure au réfrigérateur.

Lorsque la marinade est prête, faire chauffer un peu d’huile dans une poêle, verser toute la marinade – tofu, poireaux et sauce – et laisser cuire doucement pendant 10 à 15 minutes en mélangeant régulièrement pour ne pas accrocher au fond de la poêle.

Eplucher et émincer l’ail et l’oignon. Les faire rapidement revenir dans de l’huile dans une casserole. Ajouter le bouillon de légumes, les haricots blancs, le persil hâché, le piment de Cayenne, poivrer et saler au besoin, et laisser mijoter 10 minutes à feu doux.

Servir bien chaud dans de jolis bols, parsemé de persil ou de coriandre hâchés.

 

[vegan] Chaussons aux pommes

2017 02 12-2Tous les deux mois environ, je récupère 5 kg de pommes bio à compote pour un prix défiant toute concurrence – pommes un peu abîmées, non calibrées… etc… J’en fais des pots de compote qui me servent dans les pâtes à gâteaux ou les biscuits, sur des tartines pour le goûter, et j’en profite aussi pour revisiter des recettes classiques façon vegan – aujourd’hui, le chausson aux pommes. Pas question de faire une pâte feuilletée sans beurre – et la margarine est un produit industriel qui ne se trouve pas sans emballage, donc j’évite – mais une pâte se rapprochant d’une pâte brisée est tout à fait possible.

2017 02 12-3

Je m’aperçois aussi que je simplifie de plus en plus la liste de mes ingrédients, pour proposer des recettes simples, sans produit étrange pour quelqu’un ne fréquentant pas les épiceries bio ou le monde vegan. J’essaie aussi de faire avec les saisons et le local, ce qui signifie que je mange beaucoup de pommes, de poireaux, de pommes de terre et de légumes racines en ce moment… Pas de tomates ou de courgettes en hiver chez moi !

2017 02 12-1Chaussons aux pommes (pour une dizaine de petits chaussons)

  • 150g de farine complète
  • 50g de sucre + 1 cuillère à soupe
  • 60ml de compote de pommes
  • 60 ml d’huile végétale
  • 1 cuillère à café de sel
  • 6 pommes

Dans un saladier, mélanger la farine, le sucre, le sel, la compote et l’huile pour obtenir une pâte homogène. Ajouter un peu de farine si la pâte est trop molle. Former une boule et laisser reposer 30 minutes au réfrigérateur.

Eplucher les pommes et les couper en petits morceaux. Les faire revenir dans une poêle avec un peu d’eau et une cuillère à soupe de sucre pendant 10-15 minutes à feu doux.

Allumer le four à 180˙C.

Etaler la pâte au rouleau sur un plan de travail fariné. Découper des disques d’environ 10 cm de diamètre. Déposer une cuillère à soupe de pommes cuites sur chaque moitié et fermer les chaussons, en appuyant avec une fourchette sur les bords pour bien refermer.

Huiler une plaque et déposer les chaussons. Faire cuire 10-15 minutes environ.

 

[vegan] Tomates farcies aux légumes et pesto amande-basilic

Les tomates sont partout sur les étals du marché, pas trop dans mon jardin, trop d’eau… Mais cela n’empêche pas d’en profiter et de les cuisiner. Aujourd’hui, une version vegan des tomates farcies classiques, sur du riz, avec un pesto maison fait à partir d’amandes et de graines de courges – je n’avais plus de pignons sous la main ! Les tomates sont remplies avec un mélange d’échalote, de courgettes, d’olives noires et de pulpe de tomate, du sésame et des herbes de Provence. J’ai hésité avec des champignons et des aubergines, peut-être une autre fois ! Mes tomates n’étant pas assez grosses, j’ai fait le choix de mettre le riz à l’extérieur, mais il peut être mis à l’intérieur. Et c’est toujours un plaisir de revenir du marché avec des légumes et des herbes bio qui embaument la maison…

[vegan] Tomates farcies aux légumes et pesto d’amandes-basilic (pour 2 grosses tomates ou 3 moyennes)

  • 2 grosses tomates ou 3 tomates moyennes
  • 60g de riz complet
  • 1 échalote
  • 1/2 courgette
  • une dizaine d’olives
  • sel, poivre, huile d’olive, piment de Cayenne, herbes de Provence
  • une grosse poignée de feuilles de basilic fraîches
  • 12 amandes entières
  • 1 cuillère à soupe de graines de courge
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive

Faire cuire le riz complet avec une feuille de laurier. Egoutter lorsqu’il est prêt.

Pendant ce temps, émincer l’échalote, la courgette, dénoyauter les olives et les couper en petits morceaux. Découper un chapeau dans les tomates, les évider et garder la pulpe.

Préchauffer le four à 180˙C.

Dans une poêle, faire chauffer un peu d’huile, y mettre les courgettes, l’échalote et laisser mijoter doucement quelques minutes. Ajouter la pulpe de tomates, et les morceaux d’olives. Bien mélanger, saler, poivrer, ajouter 1/2 cuillère à café d’herbes de Provence et éventuellement, une pincée de piment de Cayenne. Les légumes doivent rester croquants.

Remplir les tomates avec le mélange de légumes, les mettre dans un plat à four, enfourner pour 30 minutes sans les chapeaux. Ajouter les chapeaux 10 minutes avant la fin de la cuisson.

Couper en tous petits morceaux les amandes et les graines de courge – sur une planche à découper avec un gros couteau de cuisine. Faire de même avec les feuilles de basilic. Mettre le tout dans un mortier avec 3 cuillères d’huile d’olive et une pincée de sel. Bien écraser et réserver au frais avant de servir.

Déposer le riz sur une assiette, puis une tomate, et parsemer de pesto…

[vegan] Burger de betteraves

Enfin du soleil, les vacances qui sont arrivées, et l’occasion de faire un barbecue. Après avoir testé à New York un burger de betterave et lentilles en avril, je me suis dit qu’il fallait tester… Voilà donc le résultat : un burger vegan de betteraves rouges, riz et lentilles, entre du pain maison, avec des graines germées, de la salade et de la moutarde, mais les à-côtés sont déclinables à merci : avocat, tomates, concombres, champignons, oignons… C’est surtout que la betterave donne une couleur et une texture qui ressemble à s’y méprendre à un vrai steak ! A cuire à la poêle, au four ou au barbecue !

[vegan] Pour 4 burgers à la betterave

  • 50g de lentilles
  • 50g de riz complet
  • une betterave crue
  • 30g de petits flocons d’avoine
  • 1 oignon
  • 1 gousse d’ail
  • sel, poivre, huile d’olive
  • en option : du piment de Cayenne, des graines de fenouil ou de cumin ou autres épices…

Faire cuire les lentilles et le riz avec l’ail et l’oignon. Bien égoutter, pour faire partir toute l’eau.

Eplucher la betterave. La couper en morceaux.

Dans un robot mixeur, mettre le riz, les lentilles, l’ail, l’oignon, les morceaux de betterave, les épices, les flocons d’avoine, saler, poivrer, et mixer – le mélange ne doit pas être trop homogène pour laisser du croquant. Si la mixture semble trop molle, rajouter des flocons d’avoine ou de la chapelure. Former les burgers.

Pour la cuisson : à la poêle, faire cuire 10 minutes de chaque côté à feu doux dans un peu d’huile. Au four, déposer les burgers sur une plaque et laisser cuire 30 inutes à 180˙C. Faire cuire les burgers au four ou à la poêle avant un barbecue, et les faire réchauffer sur le feu avant de servir, sur une grille fine.

[vegan] Un livre de plus : L’Art de la Fermentation

Oui, j’ai craqué à nouveau pour un livre de cuisine – malgré ma collection qui commence à être sérieusement remplie, je me suis laissée surprendre par L’Art de la Fermentation, de Luna Kyung et Camille Oger, aux Editions la plage. C’est un éditeur qui fait partie de mes préférés, et je possède un bon nombre de leurs ouvrages de cuisine… Pour en revenir au livre, comme l’explicite le titre, ce sont des recettes pour faire fermenter légumes, céréales ou autres boissons, issues de nombreux pays, avec des explications claires et précises, l’histoire, les techniques, et des recettes pour utiliser les produits fermentés…J’ai déjà repéré les piccallili, petits légumes fermentés croquants sucrés-salés, les petits oignons au jus de grenade, de quoi mettre l’eau à la bouche ! Les recettes sont toutes végétariennes, il y a une petite partie sur les produits laitiers, mais cela concerne peu de pages, donc pas de souci pour une cuisine vegan ! L’auteur, Luna Kyung, est Coréenne installée en France, et tient un blog : La table de Diogène est ronde. J’ai donc commencé avec ce que j’avais sous la main, c’est à dire des carottes, et à la page 112, j’ai trouvé la recette des carottes en saumure douce.

Je dois maintenant attendre deux à trois semaines avant de voir le résultat ! J’ai hâte, et mercredi au marché, je ferai le plein d’autres légumes pour tester les autres recettes… Et de plus, les produits fermentés sont excellents pour renforcer la flore intestinale, alors que demander de plus ?

[vegan] Soupe froide ou chaude de petits pois aux tomates séchées

Avec des petits pois frais du marché bio, à écosser, bien sûr, j’ai fait une soupe vegan qui peut se déguster chaude ou froide : une soupe de petits pois frais, avec des croûtons maison et des tomates séchées, très simple à réaliser – le plus long est d’écosser les petits pois, sans en perdre un seul dans le processus…

[vegan] Soupe de petits pois et tomates séchées chaude ou froide (vegan) pour 2

  • 300g de petits pois frais écossés
  • 1/2 l d’eau
  • 6 tranches de baguette rassie
  • 2 cuillères à soupe de tomates séchées
  • sel, poivre, huile d’olive
  • de la ciboulette pour décorer

Après avoir écossé les petits pois, les mettre à cuire dans 1/2 litre d’eau. Laisser environ 30 minutes.

Couper les tranches de baguette en petits morceaux. Faire chauffer l’huile d’olive dans une poêle et les mettre à dorer quelques minutes de chaque côté à feu doux, attention à ne pas faire brûler les croûtons ! Réserver.

Lorsque les petits pois sont cuits, passer au mixeur avec l’eau de cuisson. Saler et poivrer. Eventuellement, ajouter une ou deux cuillères à soupe de crème végétale.

Pour une soupe froide, attendre que la soupe refroidisse,  avant de déposer un peu de croûtons, des tomates séchées et de la ciboulette juste avant de servir.

Pour une soupe chaude, servir immédiatement après le mixage, ou faire réchauffer à feu doux avant de servir avec la garniture à déposer en dernier.

 

[vegan] Petits muffins aux tiges de betterave confites et chocolat

Dans une démarche de jeter le moins possible, je me suis demandé que faire avec les tiges des betteraves nouvelles… Les feuilles vont à mes deux cochons d’Inde, je mange la betterave en salade, ou préparée, mais ces fameuses tiges ? J’ai vu passer il y a peu une recette de tiges de betteraves confites, sur le site féminin bio, donc autant essayer ! N’ayant pas de sirop d’agave, j’ai un peu transformé la recette, et j’ai incorporé ces tiges confites dans ma pâte à muffins vegan. Un petit goût sucré et caramélisé vient s’ajouter, mais de là à trouver le goût de la betterave, pas vraiment… Mais cela donne de petits muffins au chocolat et aux tiges de betteraves confites délicieux, meilleurs encore lorsqu’ils sont bien cuits.

Tiges de betteraves confites

  • 150g à 200g de tiges de betteraves lavées et coupées et tronçons de 2 à 3 cm
  • 30g de sucre complet
  • 1/2 l d’eau

Dans une petite casserole sur feu doux, mettre l’eau et le sucre et bien mélanger. Ajouter les tiges et laisser cuire doucement jusqu’à ce que les tiges aient une belle couleur caramélisée – environ 30 minutes. Attention à ne pas laisser brûler, surveiller la fin de cuisson.

[vegan] Muffins aux tiges de betteraves confites et chocolat  (pour 12 petits ou 6 gros)

  • 120 ml de lait végétal (ici du lait d’avoine)
  • 100g de farine (j’ai utilisé de l’épeautre mais ils seront plus légers avec une farine type T80)
  • 50g de sucre complet
  • 60 ml d’huile de colza
  • 1 pincée de sel
  • 1 cuillère à café de poudre à lever
  • 150g à 200g environ de tiges de betteraves confites
  • 50g de pépites de chocolat

Allumer le four à 180˙C.

Dans un saladier ou le bol du robot, mettre tous les ingrédients sauf les tiges de betteraves et le chocolat. Bien mélanger pour obtenir une pâte assez homogène. Mettre quelques tiges de betteraves de côté pour la décoration, puis ajouter à la pâte le chocolat et les tiges de betteraves. Mélanger.

Dans un moule à muffins, verser la pâte. Décorer d’une tige de betterave. Enfourner pour 30 minutes. Les muffins sont cuits lorsque la pâte se détache bien du moule.

Déguster bien froid !

[boissons végétales] Du lait de noix de cajou maison

2016 06 19-1Petite expérience de lait végétal maison – à partir de noix de cajou cette fois. Après avoir testé le lait de riz et le lait d’avoine,  voici le lait de noix de cajou. D’ailleurs, je devrais plutôt dire « boisson à la noix de cajou », tout comme boisson à l’avoine ou au riz, puisqu’à priori en France, le mot « lait » ne doit être employé que pour ce qui sort des glandes mammaires d’un animal, à deux exceptions près : le lait de coco et le lait d’amande. Mais comme c’est du fait maison et que je ne vais pas le vendre, je vais m’en tenir à lait de noix de cajou ! Il faut un peu être équipé, un blender, un tamis très fin ou de la mousseline, et beaucoup de temps de trempage et d’égouttage… mais c’est un lait très agréable, plutôt neutre, et avec l’orchata (le reste après avoir filtré le lait, on peut faire de la tartinade…). Si votre blender est très puissant, il est possible qu’il n’y ait même pas besoin de filtrer !

2016 06 19-2Lait de noix de cajou (pour environ 75 cl de lait)

  • 120g de noix de cajou (ayant trempé de 8 à 12 heures et égouttées)
  • 60 cl l d’eau
  • 1 pincée de sel

Dans le blender, mettre tous les ingrédients et faire tourner à puissance maximum jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de morceaux visibles.

Au besoin, filtrer à travers une passoire très fine ou laisser égoutter à travers deux ou trois couches de mousseline. Ajouter de l’eau au besoin selon la consistance voulue, et du sirop d’érable pour sucrer.

A garder au frais deux ou trois jours…

[vegan] French Toast fraise-noix de coco

2016 06 08-1French Toast ? On le retrouve sur toutes les cartes de brunch aux Etats-Unis, avec quelques variantes, mais en fait, c’est notre bon vieux pain perdu revisité, amélioré, que l’on peut décliner sous plusieurs formes. Aux Etats-Unis, on le sert noyé dans le sirop d’érable avec des fruits frais et de la chantilly, avec avoir trempé les tranches de pain dans un mélange d’oeufs, de lait et de sucre. Ici donc, ni oeufs, ni lait, mais une version vegan du French Toast, avec du lait végétal, des épices, du sucre complet, les tranches d’une vieille baguette, et des fraises car c’est enfin la saison !

2016 06 08-2Pourquoi French Toast ? Le pain perdu traditionnel se retrouve dans beaucoup de cultures – on ne perd pas une miette de pain, pas de gâchis – dès l’Antiquité. Mais ce sont les immigrants Français aux Etats-Unis au 19ème siècle qui l’ont popularisé, même histoire pour les frites appelées French Fries… Pour en revenir au pain perdu, finalement, on peut y mettre ce qu’on veut, les fruits et les épices de son choix, du sirop d’érable ou d’agave, de la crème de noix de cajou ou de coco…

2016 06 08-3[vegan] French Toast aux fraises et noix de coco (pour 1 personne)

  • 6 tranches de baguette rassie (ou 3 tranches de pain)
  • 30 cl de lait végétal (avoine, amande, soja…)
  • 1 cuillère à soupe de sucre complet
  • 2 cuillères à soupe de noix de coco râpée
  • 1 cuillère à café de 4 épices (ou autre épice qu choix)
  • 3 ou 4 fraises (ou plus)
  • de l’huile végétale
  • du sirop d’érable, de la crème végétale au besoin

Dans une assiette creuse, mélanger le sucre, le lait végétal, 1 cuillère de noix de coco, et les épices. Faire chauffer un peu d’huile dans une poêle. Faire tremper les tranches de pain de chaque côté et les mettre dans la poêle. Ajouter le surplus de liquide dans la poêle et laisser dorer quelques minutes de chaque côté.

Pour déguster, entasser les tranches de pain, saupoudrer de noix de coco râpée, déposer les fraises coupées en quartiers, éventuellement, verser du sirop d’érable et déguster avec une bonne tasse de thé !

[vegan] Biscuits au citron express

2016 06 01Biscuits vegan citron Les Marottes de Marie 2Voici du jaune citron pour égayer une première journée de juin bien morne ! C’est une recette express, moins de 10 minutes de préparation et 10 à 15 minutes de cuisson, pour des biscuits au citron vegan, avec de la petite décoration en option qu’il est possible de varier, on peut faire un glaçage au citron par exemple avec du sucre glace, ingrédient que je n’ai pas chez moi vu que je n’utilise que du sucre complet bio… mais la recette est tout à fait réalisable avec des ingrédients plus traditionnels ! La compote de pomme peut se substituer en partie à l’huile, dans ce cas, les cookies seront un peu plus moelleux mais aussi plus collants… Et comme c’est mercredi après-midi, je prends ma petite pause en lisant le dernier numéro de Flow…

2016 06 01 Biscuits vegan citron Les Marottes de Marie 1

[vegan] Biscuits express au citron (pour une douzaine de biscuits)

  • 100g de farine d’épeautre
  • 50g de sucre complet
  • 60 ml d’huile d’olive ou 30 ml d’huile d’olive et 30 ml de compote de pomme
  • le zeste de deux citrons
  • le jus d’un citron et demi
  • une pincée de sel
  • 1/2 cuillère à café de bicarbonate alimentaire

Préchauffer le four à 180˙C.

Dans un saladier, mélanger le sucre, l’huile (et compote), et le jus de citron. Ajouter la farine, le zeste d’un citron, le sel et le bicarbonate alimentaire.

Sur une plaque huilée et farinée ou sur une feuille de silicone, déposer des boules de pâte de la taille d’une noix. Bien espacer surtout si ce sont ceux faits avec la compote.

Faire cuire 10 à 15 minutes, bien surveiller en fin de cuisson – compter 20 minutes pour les biscuits à la compote. Décorer avec le reste des zestes de citron…